Enfin de retour ! Comme vous l’avez remarqué, nous ne sommes pas intervenu depuis le premier tour. Nous nous sommes refusés à commenter l’actualité politique depuis les résultats du premier tour. A vrai dire, nous ne savions pas vraiment quoi dire. Il faut dire que le débat d’idée de cette élection, c’était pas d’un grand niveau. C’était même complètement pourri. Et si on devait tirer un bilan de cette parodie d’élection présentielle ? Bilan !

Déjà, je n’ai pas trouvé les candidats horribles. C’était des classiques. Petite surprise : Macron, le centriste et Mélenchon s’est placé plus à droite de la gauche, au même niveau que le PS.

C’est donc officiel depuis quelques heures. Emmanuel Macron est le nouveau Président de la République avec plus 20M de vote(66.1%) tandis que son adversaire du jour, Marine Le Pen, a eu plus de 10M de voies (33.9 %). Macron, ancien ministre, est le nouveau président.

voies

Suite à ce résultat, je me pose une question : est-ce que Macron parviendra à obtenir une majorité parlementaire ? Ce serait con et je me méfie des Français sur ce point que Macron n’ait pas de majorité pour gouverner. Si on suit la logique du premier tour, il devrait dégager une majorité. Il ne reste plus qu’à espérer. Inutile sinon d’avoir dépensé autant pour élire un président si c’est pour ne pas le laisser gouverner par la suite. A quand la fusion des élections présidentielles et législatives ? C’est une autre question.

C’est donc une élection que je n’ai pas aimé.

C’est une élection miné par les affaires judiciaires et les rumeurs malfaisantes. Marine Le Pen, ces derniers jours, s’est vue accusée d’être soutenu par des banques Russes à la moralité défaillante. Macron a été le fameux candidats des banques aux financements discutables et Fillon pour les affaires qu’on connait. Pour l’instant, les trois sont innocents jusqu’à preuve du contraire. Vous vous souvenez de la présomption d’innocence.
J’ai un semi reproche à donner à la presse. J’ai trouvé que vraiment, la presse en a trop fait. On a parlé, encore et encore et à défaut, on n’a pas vraiment parlé des programmes politiques, de ces candidats et des autres. C’est triste pour une élection. Finalement, j’ai l’impression que le débat public s’en est fait ressentir, et c’est triste pour les programmes assez intéressant comme ceux de Mélenchon et Hamon.

La pauvre qualité du débat s’est illustré à deux reprises quand les débats publics, on s’en rappelle surtout pour les « punchlines » des candidats Mélenchon et Poutou. Triste en fait. J’aurais aimé qu’on s’en souvienne pour autres choses que des manœuvres politiques. La qualité du débat était vraiment faible, et je suis content qu’on soit passé à autre chose.

Suite à cette élection, on a une nouvelle tradition que j’apprécie néanmoins.

François Hollande a invité Emmanuel Macron dans une cérémonie, post élection et avant la passation officielle. Nicolas Sarkozy avait invité François Hollande post-élection, et c’était un beau geste. Bon, c’est plus simple quand votre successeur est un ancien collègue et un « ami ». Toujours est-il que c’est une tradition sympathique. J’espère que Macron fera pareil dans cinq ans.

Dernier point, c’est l’abstention.

Pour une élection présidentielle, le record a été battu ! Elle est estimée à environ 25%. Beaucoup de vote nul et blanc, donc non exprimé. Je ne jette pas la pierre à ceux qui font ce choix. Je regrette néanmoins le pugilat qui a été fait contre ceux qui font ce choix. Beaucoup ( quelques ?) insoumis ont décidé de ne pas voter pour l’un ou pour l’autre. C’est respectable.
Je trouve stupide de dire « Si tu votes pas pour lui, tu votes pour l’autre ». C’est un raisonnement que je comprends pas. Si tu votes pas pour une personne, tu votes pour personne. Je comprends toujours pas ce raisonnement.

Voilà trois points qui m’ont fortement déplu dans cette élection. Ces trois éléments ont participé au fait de rendre cette élection nauséabonde. C’était triste, et il ne me tarde pas d’être dans cinq ans.

Stay tuned !
Bisou les gens !